Agnès Varda à Sète (again)

agnes varda @ seteFondamentalement attachée à la ville de Sète, où elle a été réfugiée pendant la guerre avec sa mère et ses quatre frères et sœurs, Agnès Varda garde de ces années-là des souvenirs heureux de vacances et d’insouciance. Après avoir quitté Sète pour s’installer à Paris et y passer le baccalauréat, elle y revient fidèlement pendant 10 années, de juin à octobre, à l’occasion des vacances scolaires. Elle y rencontre alors des pêcheurs, des amis qui lui donnent l’idée de réaliser en 1954 son premier film La Pointe Courte.

C’est donc très naturellement que plus de 50 ans plus tard elle a exposée au CRAC Languedoc Roussillon en 2009 et a répondu en cette fin 2011 à l’invitation du Musée Paul Valéry afin de présenter, Y’a pas que la mer, une exposition qui dévoile une facette moins connue de l’univers de la cinéaste, photographe et plasticienne.

3 décembre – 22 avril 2012
Musée Paul Valéry
Sète, FR

 

Related Posts